Je n’ai pas toujours été fan de mode, je vous l’avoue

De l’art du je m’en foutisme à l’art de prendre plaisir à s’habiller

Si j’ai toujours été un ami reconnu pour ses précieux conseils, notamment en matière d’image de soi, jusqu’à maintenant je n’appliquais jamais à moi-même mes bons conseils. Comme on dit : c’est toujours le cordonnier le plus mal chaussé ! Et puis, avoir du recul sur soi n’est pas toujours évident. On peut donc dire qu’il y encore quelque temps je ne savais pas m’habiller ! Je n’y portais même pas attention et la mode résonnait pour moi avec côté pratique.

Allier le côté pratique au plaisir !

Pourtant, lorsqu’il s’agissait des autres et notamment de mes amies, j’étais toujours le premier a donner de bonnes idées. Il a donc fallu que je réalise que la dimension pratique des vêtements masculins pouvait aussi s’allier à un véritable plaisir et à une véritable recherche pour que je m’ouvre à l’art de la composition vestimentaire pour moi-même.
Le plaisir de s’habiller et de créer son image
Depuis, s’habiller le matin ne résonne plus avec une simple corvée ou avec un simple automatisme à accomplir sans réfléchir, mais avec l’art de soigner son apparence, de jouer avec son image et de penser ses tenues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *